À Saint-Étienne, la jeunesse prend le pouvoir

Depuis l’arrivée de Claude Puel à la tête des Verts, les cartes ont été redistribuées dans l’effectif et plusieurs jeunes joueurs en ont profité pour gagner du temps de jeu. De quoi remettre la formation au cœur du projet stéphanois.

Nous sommes le 6 octobre et l’ASSE s’apprête à accueillir son voisin lyonnais à Geoffroy-Guichard. Pour ses grands débuts sur le banc stéphanois, Claude Puel surprend tout le monde en lançant le prometteur Charles Abi à la pointe de l’attaque. Le nouvel entraîneur des Verts envoie ainsi un message fort : avec lui, les jeunes auront leur chance. Mais il ne va pas s’arrêter là. Deux semaines plus tard, Wesley Fofana est aligné en défense centrale à Bordeaux. Et dimanche dernier à Nantes, ce sont Mahdi Camara et Franck Honorat qui ont fêté la première titularisation de leur carrière en Ligue 1. Connu pour ses qualités de formateur, Claude Puel n’a donc pas tardé à confirmer sa réputation.

Claude Puel (© ASSE)

Au fil des matches, certains espoirs stéphanois sont même devenus indispensables aux yeux de leur nouvel entraîneur. C’est évidemment le cas de William Saliba (18 ans), qui s’est rapidement imposé comme le patron de la défense verte malgré son jeune âge. Lorsqu’il est titulaire, l’ASSE est invaincue cette saison et n’a concédé que 4 buts en 7 matches. En revanche, quand il n’est pas là, les Verts comptabilisent 5 défaites en 10 rencontres, pour 20 buts encaissés. Des statistiques révélatrices de l’importance du natif de Bondy, vendu à Arsenal cet été mais resté dans le Forez en prêt. Un peu plus haut sur le terrain, Zaydou Youssouf (20 ans) est quant à lui le seul joueur ayant disputé l’intégralité des sept matches dirigés par Claude Puel. Recruté à Bordeaux lors du dernier mercato, le jeune milieu de terrain est en train de devenir le patron de l’entrejeu stéphanois, où il brille par ses qualités de récupération et de projection. En attaque, Arnaud Nordin (21 ans) n’a pas encore gagné ses galons de titulaire, mais il entre systématiquement en fin de rencontre pour apporter sa vitesse et ses dribbles face à des défenses fatiguées. Youssouf et Nordin ont d’ailleurs tous deux été convoqués avec l’Équipe de France Espoirs cette semaine.

Zaydou Youssouf et Arnaud Nordin (© ASSE)

D’autres jeunes pépites n’ont pas encore acquis la même importance dans l’esprit de Claude Puel, mais restent les plus grands espoirs du club pour le futur. Le meilleur exemple est celui de Wesley Fofana (18 ans), qui compte quatre titularisations en défense centrale depuis l’arrivée de Puel mais doit encore progresser s’il veut devenir indéboulonnable. Lancé chez les pros en mai dernier par Jean-Louis Gasset, il pourrait bien marcher sur les traces de William Saliba, avec lequel il a remporté la dernière édition de la Coupe Gambardella. Également membre de cette épopée victorieuse et buteur en finale, Charles Abi (19 ans) a lui aussi vu son temps de jeu exploser sous l’ère Puel. Aligné d’entrée lors du derby, le jeune avant-centre a ensuite enchaîné avec trois titularisations et une entrée en jeu, avant de se blesser contre Amiens. Mais il a eu le temps de montrer de belles qualités techniques et physiques.

Charles Abi (© ASSE)

Enfin, certains joueurs un peu plus âgés devraient profiter de la nomination de Puel pour continuer à progresser. Titulaire à Bordeaux et contre Amiens, Sergi Palencia (23 ans) pourrait tirer son épingle du jeu dans les prochains mois au poste de latéral ou de piston droit. De son côté, Mahdi Camara (21 ans) a disputé ses premières minutes de la saison en Ukraine, contre Oleksandriya, et a d’ailleurs inscrit le second but stéphanois. Le jeune milieu de terrain a ensuite enchaîné par une titularisation à Nantes, tout comme Franck Honorat (23 ans). Meilleur passeur de Ligue 2 la saison passée à Clermont, ce dernier a disputé son premier match sous le maillot vert à La Beaujoire, délivrant une passe décisive pour Miguel Trauco.

Franck Honorat (© ASSE)

Au cours de ses premiers matches dans le Forez, Claude Puel n’a donc pas hésité à innover et à faire confiance aux jeunes. Pour cela, il est même parfois allé jusqu’à reléguer certains cadres sur le banc, comme Wahbi Khazri ou Loïc Perrin. Le projet de l’ancien entraîneur de Leicester est évident : il compte construire un effectif compétitif sur le long terme en puisant dans le centre de formation. Ça tombe bien, l’ASSE a remporté la dernière Coupe Gambardella et compte plusieurs jeunes prometteurs dans ses rangs. Qui seront les prochains à apparaître sous le maillot vert ?  Le milieu offensif Bilal Benkhedim (18 ans), le gardien Stefan Bajic (17 ans), titulaire contre Metz lorsque Ruffier et Moulin avaient déclaré forfaits, le défenseur Marvin Tshibuabua (17 ans), actuellement au Brésil pour le Mondial U17, et le milieu relayeur Aïmen Moueffek (18 ans) auront peut-être une carte à jouer dans les prochains mois. En attendant, les supporters des Verts peuvent se réjouir de voir leur club retrouver une stratégie sportive claire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *