Critique du livre “Arsène Wenger – 20 ans dans les coulisses d’Arsenal”

Arsène Wenger – 20 ans dans les coulisses d’Arsenal, paru en 2017 chez Talent Sport, est un ouvrage signé John Cross qui est rédacteur en chef des sports au Daily Mirror où il suit Arsenal.

L’ouvrage retrace les 20 premières années de Arsène Wenger à Arsenal. Arrivé en 1996 comme un parfait inconnu, il est maintenant une légende vivante du club. Le livre traite de nombreux aspects du personnage en parlant de sa vision de jeu, sa gestion du vestiaire, son exigence à toutes épreuves, sa rivalité avec Alex Ferguson en passant par ses nombreuses réussites dont la fameuse série des Invincibles.

John Cross avec Arsène Wenger

Mon avis

Ce livre est extrêmement intéressant et riche. L’auteur connaît bien le personnage et l’a côtoyé et cela se ressent tout au long de l’ouvrage. Le livre n’est pas non plus une éloge manquant d’objectivité. De nombreuses anecdotes croustillantes viennent donner du relief et égayer la lecture.

L’idéologie de jeu de Wenger est bien expliquée ainsi que toutes ses idées qui ont fait plonger Arsenal dans l’ère moderne avec notamment l’Emirates Stadium et un nouveau centre d’entraînement.

Ses liens avec la presse sont décrits de l’intérieur avec l’auteur qui entretenait une bonne relation avec lui. Une vidéo montre bien le respect mutuel entre Wenger et les journalistes où l’on voit John Cross (l’auteur du livre) délivrer un discours au nom de tous les journalistes présent au moment de son départ de Arsenal après 22 ans au club.

La vidéo est en anglais

C’est l’un de mes ouvrages traitant de football favori et je vous le recommande chaudement.

Mon passage favori

John Cross raconte une anecdote sur Arsène qui montre à quel point il n’est obsédé que par une chose : le football

“Tout tourne autour du football dans sa vie. Je suis allé chez lui une fois pour l’emmener au London Football Coaches Dinner. J’ai frappé à la porte. “Arsène tu es prêt ?” ce à quoi il a répondu : “On a tout notre temps, entre.” Je suis entré et j’ai remarqué qu’il n’y avait pas de télé. Il a appuyé sur un bouton et – je vous parle d’une époque où les écrans géants d’aujourd’hui n’existaient pas – est apparu un immense écran pour vidéo projecteur. Il n’avait plus qu’à appuyer sur un bouton pour regarder du football écossais, portugais, italien, français et ainsi de suite. C’est à ce moment que j’ai compris que sa vie tournait autour du football. Arsène ne connaît réellement que trois endroits : L’Emirates, sa maison et le centre d’entraînement.” 

  • 8.5/10
    Accessibilité - 8.5/10
  • 9/10
    Style - 9/10
  • 9.5/10
    Intérêt football - 9.5/10
9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *