Les vingt questions que l’on se pose avant le retour de la Ligue 1 (épisode 2)

À quelques jours du retour de la Ligue 1, La France du Foot vous propose un tour d’horizon des différents enjeux de cette nouvelle saison. Mercato, changement d’entraîneur, défaut à corriger, nouveau projet… Chaque formation dispose de plusieurs défis à relever. Nous nous sommes posés une question par club, afin d’essayer d’y voir plus clair. Deuxième épisode avec Amiens, Bordeaux, Angers, Nantes et Strasbourg.

15) La belle histoire d’Amiens se poursuivra-t-elle sans Pélissier ?

Promu en Ligue 1 pour la première fois de son existence en 2017, Amiens a accompli l’exploit de se maintenir deux fois de suite, déjouant ainsi tous les pronostics. Mais l’entraîneur à l’origine de cette belle réussite, Christophe Pélissier, vient de quitter le Stade de la Licorne et de s’engager à Lorient. Pour le remplacer, les dirigeants picards ont recruté Luka Elsner en provenance de l’Union Saint-Gilloise, club bruxellois de deuxième division. Et s’il débarque en France dans la peau d’un parfait inconnu, ce jeune franco-slovène de 36 ans pourrait surprendre bon nombre d’observateurs. Reconnu en Belgique pour sa philosophie de jeu et son style offensif, Elsner compte bien donner un nouvel élan à la formation amiénoise et lui offrir un troisième maintien successif. Sera-t-il la révélation de la saison du côté des entraîneurs ?

Luka Elsner est le nouvel entraîneur d’Amiens. (© BELGA/Icon Sport)
14) Quel sera le nouveau visage de la défense bordelaise ?

Malgré son rachat par le fonds américain GACP, Bordeaux vient de boucler une saison bien laborieuse à la quatorzième place de Ligue 1. Arrivé en mars dernier, l’entraîneur portugais Paulo Sousa n’a pas encore eu le temps d’imprimer sa patte sur la formation girondine. L’objectif du club au scapulaire sera donc de retrouver une identité de jeu et de faire son retour en première moitié de tableau. Malheureusement, le défenseur central Jules Koundé vient de rejoindre le FC Séville contre une indemnité de 25 millions d’euros. Pour reconstruire sa ligne défensive, Bordeaux a recruté gratuitement le rennais Mexer et le nantais Enock Kwateng. Ces arrivées seront-elles suffisantes pour permettre aux Girondins de retrouver une certaine stabilité ?

Le départ de Jules Koundé a obligé les Girondins à renforcer leur secteur défensif. (© FEP)
13) L’attaque angevine va-t-elle cartonner ?

Angers est souvent perçu comme une équipe peu spectaculaire, rugueuse et solide, à défaut d’être séduisante. Mais cette nouvelle saison pourrait bien modifier sa réputation puisque le SCO a profondément remodelé son attaque. S’il a perdu son meneur de jeu Flavien Tait, parti à Rennes, il a attiré Sada Thioub et Rachid Alioui en provenance de Nîmes, avant de s’offrir la jeune pépite clermontoise Mathias Pereira-Lage. Les Angevins disposeront ainsi d’une belle ligne offensive, d’autant plus s’ils parviennent à conserver Jeff Reine-Adélaïde d’ici la fin du mercato. L’international Espoirs, passé par Arsenal, a en effet franchi un palier ces derniers mois, que ce soit avec Angers ou avec les Bleuets. Et si le beau jeu s’invitait au Stade Raymond-Kopa cette saison ?

Le prometteur Reine-Adélaïde devrait mener l’attaque angevine cette saison. (© FEP)
12) Nantes pourra-t-il surfer sur son excellente fin de saison ?

Avec cinq victoires sur leurs huit derniers matches, dont trois succès de prestige contre Paris, Lyon et Marseille, les Canaris ont terminé l’exercice précédent en boulet de canon, ce qui leur a permis de se maintenir en toute tranquillité. Seront-ils capables de poursuivre sur cette lancée et de démarrer la saison pied au plancher ? Au vu du recrutement intéressant mené par le club, les supporters avaient de quoi être optimistes. Nantes est par exemple allé chercher Alban Lafont à la Fiorentina, Marcus Coco à Guingamp ou Mehdi Abeid à Dijon. Mais tout a récemment basculé. Selon le journal Ouest-France, l’entraîneur Vahid Halilhodzic va quitter son poste dans les prochains jours, en conflit avec ses dirigeants. Voilà qui jette le trouble sur les ambitions nantaises, et qui devrait raviver les critiques autour du président Waldemar Kita…

Vahid Halilhodzic devrait prochainement quitter Nantes, lassé des tensions avec sa direction. (© V. Michel/L’Équipe)
11) Le recrutement strasbourgeois sera-t-il aussi intelligent que ces dernières saisons ?

Si Strasbourg s’est stabilisé en Ligue 1 depuis sa montée en 2017, c’est en partie grâce à la qualité de son recrutement. De Kenny Lala à Jonas Martin, en passant par Lebo Mothiba, Stefan Mitrovic ou Ludovic Ajorque, les Alsaciens ont multiplié les bonnes pioches ces dernières années. Une gestion astucieuse qui a même permis au Racing de remporter la Coupe de la Ligue il y a quelques mois, se qualifiant ainsi pour la prochaine Ligue Europa. Alors que la saison à venir s’annonce chargée, le club va devoir continuer à flairer les bons coups s’il veut poursuivre sa progression. Les signatures du jeune lensois Jean-Ricner Bellegarde et du défenseur caennais Alexander Djiku confirment en tout cas que les dirigeants strasbourgeois restent à l’affût des bonnes affaires.

Le jeune Bellegarde est la dernière trouvaille de Strasbourg au milieu de terrain. (© Racing Club Strasbourg Alsace)

L’épisode 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *