Les vingt questions que l’on se pose avant le retour de la Ligue 1 (épisode 4)

À quelques jours du retour de la Ligue 1, La France du Foot vous propose un tour d’horizon des différents enjeux de cette nouvelle saison. Mercato, changement d’entraîneur, défaut à corriger, nouveau projet… Chaque formation dispose de plusieurs défis à relever. Nous nous sommes posés une question par club, afin d’essayer d’y voir plus clair. Quatrième et dernier épisode avec Marseille, Saint-Étienne, Lyon, Lille et Paris.

5) Le projet marseillais prendra-t-il enfin le bon virage ?

Prestations indigentes, résultats médiocres, recrutement raté, communication douteuse… Depuis l’arrivée de Franck McCourt à Marseille, l’OM Champions Project a énormément de mal à décoller. La saison dernière, les Olympiens n’ont pas réussi à se qualifier pour la moindre compétition européenne, alors que l’objectif initial était de terminer sur le podium. Cet été doit donc permettre au club phocéen de tourner une page pour repartir sur de nouvelles bases. Sur le banc, Rudi Garcia a laissé sa place au portugais André Villas-Boas, qui a déjà imposé sa patte lors des matches amicaux disputés par l’OM. Visés par le fair-play financier, les Olympiens ont enregistré plusieurs départs afin d’alléger leur effectif, tandis que, dans le sens des arrivées, Dario Benedetto et Alvaro Gonzalez ont rejoint la Canebière. Reste à savoir si la machine marseillaise parviendra enfin à se relancer…

André Villas-Boas aura la lourde tâche de remettre l’OM sur les bons rails. (© Alexandre Dimou/Icon Sport)
4) L’ASSE sera-t-elle performante sans Gasset ?

Après avoir ramené les Verts de la seizième place à la Ligue Europa en l’espace d’un an et demi, Jean-Louis Gasset a décidé de quitter le Forez pour se consacrer à sa famille. Les dirigeants stéphanois ont choisi la solution de la continuité pour le remplacer, en nommant son adjoint Ghislain Printant. Sur le mercato, l’ASSE a conservé la majeure partie de ses cadres, dont Yann M’Vila et Wahbi Khazri. Si Rémy Cabella s’est envolé pour la Russie, il a aussitôt été remplacé par Ryad Boudebouz. Les Verts ont ensuite étoffé leur effectif grâce à plusieurs recrues audacieuses, comme le jeune et prometteur Harold Moukoudi, l’ailier nîmois Denis Bouanga, l’ancien strasbourgeois Jean-Eudes Aholou ou l’international péruvien Miguel Trauco. Mais une immense inconnue subsiste toujours : la magie pourra-t-elle continuer à opérer sans le sorcier Gasset ?

Malgré plusieurs rumeurs, Yann M’Vila va bien rester à Saint-Étienne cette saison. (© ASSE)
3) Le tandem brésilien de l’OL répondra-t-il aux attentes ?

Depuis le départ de Bruno Génésio et son remplacement par l’entraîneur brésilien Sylvinho, un vent d’optimisme souffle sur Lyon. Le retour de l’ancienne idole Juninho au poste de directeur sportif a également séduit les supporters, tout comme le recrutement mené par l’OL. Si le club a vendu Nabil Fekir, Tanguy Ndombele et Ferland Mendy, il a bouclé les arrivées des lillois Thiago Mendes et Youssouf Koné, du brésilien Jean Lucas et du grand espoir danois Joachim Andersen. Une grande interrogation entoure cependant la future saison lyonnaise ; Sylvinho n’a presque aucune expérience en tant qu’entraîneur, tout comme Juninho dans son nouveau rôle de directeur sportif. Le coup de poker de Jean-Michel Aulas s’avérera-t-il payant ?

Sans grande expérience en tant que coach numéro un, Sylvinho représente un sacré pari pour l’OL. (© L’Équipe)
2) Le mercato sera-t-il fatal au LOSC ?

Après une saison exceptionnelle, Lille a obtenu une brillante deuxième place derrière le PSG. Mais comme souvent en Ligue 1, le club a ensuite été victime de son succès. Pillés sur le mercato, les Dogues ont vendu Nicolas Pépé, Thiago Mendes, Youssouf Koné et Rafael Leão, récoltant ainsi un pactole d’environ 150M€. Pour compenser tous ces départs, Lille est resté fidèle à sa nouvelle stratégie et a investi sur des jeunes espoirs, comme Timothy Weah, Domagoj Bradaric, Yusuf Yazici ou Victor Osimhen. Cette stratégie est toutefois risquée ; la situation lilloise rappelle celle de Monaco l’an dernier, lorsque le club princier avait vendu ses meilleurs éléments avant de connaître une saison désastreuse. Le LOSC pourra heureusement faire confiance à son entraîneur Christophe Galtier et son directeur sportif Luis Campos, deux véritables références à leur poste, pour continuer à performer.

Star de la saison lilloise, Nicolas Pépé était très convoité en Europe et a fini par rejoindre Arsenal. (© Faugere Franck/L’Équipe)
1) Les Parisiens sont-ils revanchards ?

Si le PSG vient de remporter un nouveau titre de champion de France, il sort malgré tout d’une saison médiocre. Éliminé des deux coupes nationales et humilié en Ligue des Champions, le club de la capitale avait terminé l’exercice précédent dans une ambiance pesante, à l’image de la mémorable défaite 5-1 concédée à Lille. Alors que la Ligue 1 s’apprête à reprendre ses droits, tous les observateurs se demandent donc dans quel état d’esprit se présenteront les Parisiens. Se montreront-ils prudents après leurs récentes déconvenues ou voudront-ils réaffirmer leur statut dès les premières journées ? Le mercato a en tout cas permis de rassurer les supporters franciliens. Le PSG a récupéré Leonardo au poste de directeur sportif et s’est renforcé avec les arrivées de Pablo Sarabia, Ander Herrera, Idrissa Gueye et Abdou Diallo.

Nouveau venu dans la capitale, Pablo Sarabia a signé une passe décisive lors du Trophée des Champions remporté contre Rennes. (© PSG)

L’épisode 1

L’épisode 2

L’épisode 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *