Réveille-toi Ousmane !

Arrivé au Barça à l’été 2017 contre la coquette somme de 105 millions d’euros, Ousmane Dembélé est irrégulier dans ses performances malgré un immense potentiel. Pire encore, il enchaîne les blessures, des pépins physiques dus à une hygiène de vie pas toujours irréprochable. Il est régulièrement reproché à l’ancien rennais d’aborder le football comme un hobbie et de manquer de maturité. Quand Ousmane Dembélé terminera-t-il sa crise d’ado ?

100 000 euros. C’est le montant de l’amende infligée par le FC Barcelone à Ousmane Dembélé après un énième retard à l’entraînement. À ce prix, l’achat d’un nouveau réveil aurait été plus judicieux car l’international français n’en est pas à son coup d’essai. Parce qu’il est régulièrement à la bourre à l’entrainement, le Barça l’oblige à garder son téléphone allumé 24h sur 24h afin de pouvoir le réveiller. L’international français ferait bien de songer à sortir du lit le matin, le football n’attend pas et le Barça encore moins.

source : Football.fr

En Catalogne depuis bientôt 2 ans, l’ancien Rennais n’est pas encore titulaire indiscutable. La raison ? Des performances irrégulières et trop souvent décevantes pour un joueur de ce standing, censé palier le départ de Neymar au Paris Saint Germain. En 65 matchs sous le maillot blaugrana, l’ailier a inscrit 18 buts et délivré 17 passes décisives. Des chiffres encourageants mais encore loin de la cour des grands qu’il vise depuis son arrivée en Espagne. Souvent comparé à son compère en équipe de France Kylian Mbappé, Dembélé est encore loin du natif de Bondy en termes de statistiques. Sur la seule saison 2018-2019 Mbappé a scoré 43 fois et donné 17 assists à ses coéquipiers. Outre les chiffres, le numéro 7 du PSG impressionne par son professionnalisme et sa maturité. Un comportement dont devrait s’inspirer Ousmane Dembélé.

En effet, l’ancien joueur du Borussia Dortmund traine derrière lui une réputation de joueur qui voit le football comme un passe-temps et non un métier. Sa mauvaise hygiène de vie a un impact direct sur sa carrière : pépins physiques très fréquents, performances décevantes, retards à l’entraînement. Son train de vie et son manque professionnalisme sont incompatibles avec le football à très haut niveau. Alors, pour atteindre des sommets qui lui sont promis, Ousmane Dembélé doit gagner en maturité. Car son talent, lui, ne fait aucun doute.

Élève avec des grandes capacités

« C’est un phénomène. Il a un talent unique. Il a toutes les armes en main pour devenir ce qu’il veut, et c’est sûrement l’un des meilleurs au monde. » déclarait Lionel Messi dans un interview accordée au magazine espagnol Marca l’année dernière.. Avant d’ajouter : « Il s’adapte bien. Il a réalisé des erreurs, mais il a rectifié le tir et est à nouveau le Dembélé du début, celui que nous voulons avoir avec nous. C’est un bon garçon et on va l’aider à rester concentré sur le football ». En quelque mots la Pulga a résumé toute la situation actuelle d’Ousmane Dembélé : un joueur aux qualités exceptionnelles mais pas toujours concentré sur le football. Une chose est sûre, l’international français est bourré de talent. Sur un terrain, l’ambidextre est un régal à voir jouer, un joueur « frisson ». Certains points sont encore à améliorer : pas assez tueur devant le but, mauvais choix de passes, erreurs de placement. Malgré tout, « crochet, crochet, Ousmane Dembélé » reste le type de joueur qui peut faire chavirer une rencontre. Dernier exemple en date, la finale de la SuperCoupe d’Espagne avec le Barça. Menés et en difficulté face au FC Séville, les Blaugrana ne parviennent pas à prendre le dessus sur leur adversaire. C’est sans compter sur Super Dembouz qui, d’une frappe somptueuse dans la lucarne de Tomáš Vaclík offre la victoire aux Catalans. Plus récemment, en phase de groupes de la Ligue des champions, le roi du crochet régale le Camp Nou en inscrivant un but Messiesque. Parti de sa propre surface, il élimine à lui seul toute la défense de Tottenham avant de crucifier son compatriote Hugo Lloris. Mais ce genre d’action est malheureusement bien trop rare dans les saisons d’Ousmane Dembélé, lorsque l’on connait ses capacités, c’en est presque frustrant. Dembouz à toutes les qualités pour devenir un grand du football. S’il veut s’inscrire dans la légende du club catalan en plus de celle du Winchester FC, il a tout intérêt à se consacrer au football.

Sélection nationale : peut mieux faire

Des rires et Deschamps, 2 mots qui résument le bel été 2018 d’Ousmane Dembélé. Un été où il s’est bien amusé, mais plutôt hors du terrain. Une aventure russe qu’il commence comme titulaire et termine sur le banc. Testé dans un 4-3-3 ou il est associé à Griezmann et Mbappé, l’ancien de Dortmund ne convainc pas Didier Deschamps qui le relègue sur le banc. Fantomatique lors de France-Australie, premier match des Bleus à la Coupe du Monde en Russie, il est de nouveau aligné dans le soporifique France-Danemark ou, une nouvelle fois, il ne s’impose pas. Pourtant, un petit bijou inscrit en match de préparation contre l’Italie laissait présager des bonnes performances en Russie. Raté. En Bleu, comme souvent avec Ousmane Dembélé, son parcours est irrégulier.

Il débute sa carrière internationale en 2016. La Desch’ l’appelle pour deux rencontres. Un match de qualification pour la Coupe du Monde 2018 contre la Biélorussie et une opposition amicale de prestige face à l’Italie. C’est contre cette dernière qu’il fait ses débuts sous le maillot tricolore. Il faut ensuite attendre un match amical en juin 2017 contre l’Angleterre pour voir le barcelonais marquer avec l’équipe de France. Depuis, un but contre l’Italie en juin dernier. Deux réalisations en 21 sélections, c’est peu pour prétendre à une place de titulaire. Mais Didier Deschamps ne lâche pas son joueur, il est conscient de ses qualités et n’hésite pas à le recadrer : « A lui de prendre conscience de toutes les exigences du football de haut niveau. Je ne pense pas qu’il en a totalement conscience. Mais c’est un jeune joueur qui a beaucoup de qualités qui lui permettent de déstabiliser l’adversaire. » déclarait DD en octobre dernier lors d’une conférence de presse. Une analyse lucide au sujet de l’ancien du Stade Rennais.

Les cartes sont désormais dans tes mains Ousmane, à toi de te réveiller pour, enfin, éclabousser l’Europe de ton talent. Et elle n’attend que ça.

Milan Crolot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *